Industries, tertiairE, MOE,... collectivités, architectes, Découvrez nos services
énergétiques dédiés aux professionnels.

ESPACE CLIENT

Récupérez tous vos dossiers en ligne

Construction,
extension ou
rénovation :

Demandez votre devis gratuit
ENERGETHIK est qualifiée OPQIBI
et reconnu RGE :
Attestation permis de construire Amiens 80000
Nos interventions sont assurées par :
RT2012 Amiens 80000
Suivez notre actualité sur :
Audit énergétique Valenciennes 59300RT2012 Valenciennes 59300Attestation permis de construire Laon 02000RT2012 Laon 02000

Infiltrométrie

Le test d’infiltrométrie, appelé également test de perméabilité à l’air, s’effectue par la mise sous pression d’un bâtiment.

Le diagnostiqueur aura préalablement pris soin d’obturer toutes les ouvertures donnant sur l’extérieur (portes et fenêtres, trappes de ventilation, systèmes d’aération).

Si ce faisant, une dépression d’air est constatée à l’intérieur du bâtiment, le diagnostiqueur pourra conclure à l’existence de fuites.

Celles-ci sont inéluctablement responsables de déperditions thermiques qui ont une incidence directe sur la consommation d’énergie.

Des investigations complémentaires sont alors menées pour localiser les zones de fuites.

Le diagnostiqueur pourra ensuite se prononcer sur les interventions possibles afin de remédier aux dépressions thermiques et ainsi optimiser les performances énergétiques du bâtiment.

Le test d’infiltrométrie est désormais exigé lors de l’achèvement d’une construction.

Il permet de contrôler si le nouveau bâtiment respecte les normes thermiques fixées par la RT 2012.

Il est cependant possible d’effectuer un test en cours de chantier, une fois les travaux de couverture terminés, l’isolation posée et les huisseries installées.

Ce test intermédiaire permet de localiser, avant même la fin des travaux, les fuites éventuelles du bâtiment.

Les opérations de correction des défauts repérés seront alors plus simples qu’à l’achèvement du chantier.

Enfin, le recours au test de perméabilité à l’air d’un bâtiment peut également être envisagé dans le cadre d’un audit thermique préalable à des travaux de rénovation énergétique.

Il permettra de préciser le plan d’actions en mettant l’accent sur les points sensibles de la construction et ainsi optimiser le rapport entre le coût des interventions et les résultats en termes d’amélioration des performances énergétiques.